8 idées reçues sur les walking tours

Quand on visite, on voit souvent ces groupes avec un leader portant un parapluie bien haut suivi de dizaines de personnes écoutant son discours. Il s’agit en fait d’une visite guidée à pied plus connue sous le nom de walking tour ou city walk ! Et ces walking tours ne sont pas réservés qu’aux retraités en mal d’anecdotes culturelles et historiques. Non les walking tours c’est fun et je vais vous le démontrer !

Idée reçue n°1 : « Les walking tours sont chers »

C’est faux, la plupart sont même gratuits. Il suffit de se renseigner dans les offices de tourisme ou de taper « free walking tour » suivi du nom de la ville à visiter dans Google pour en trouver des milliers ! Ce sont souvent des passionnés ou des associations qui organisent ces visites guidées.

Idée reçue n°2 : « Les walking tours sont gratuits »

Bon ok, je provoque. Bien que ces visites guidées soient gratuites (free !) ce n’est pas une raison pour faire la pince ! Ces gens travaillent, se rendent disponibles pour vous faire découvrir, visiter leur ville alors on les remercie on leur donnant un pourboire. En général, je donne toujours un minimum de 5€ et plus si la visite m’a particulièrement plu.

Idée reçue n°3 : « Le walking tour ce n’est que pour les vieux »

Je reviens sur mon intro, non les walking tours s’adressent à tout le monde. En général je suis toujours entourée de gens plutôt jeunes (vingtenaires et trentenaires) curieux d’en savoir plus pour la destination touristique.

Idée reçue n°4 : « On ne nous parle que d’Histoire dans les walking tours »

Encore une fois c’est faux. Oui il existe bel et bien des walking tours qui se concentrent sur l’aspect historique et très certainement l’Histoire sera abordée dans la visite guidée car sans ces connaissances comment bien comprendre ce qu’est aujourd’hui la ville ? En général, le guide s’adapte au groupe et parle aussi des différents quartiers, ceux à éviter, des restaurants à tester, des attrapes touristes même ! En fait, faire une visite guidée c’est mieux s’imprégner de la destination et agir en touriste averti !

Idée reçue n° 5 : « Si on ne nous parle pas d’Histoire on nous parle de Culture, c’est pire »

Oui, pendant un walking tour on découvre également les aspects culturels de la ville. Mais n’entendez pas par culture, la culture historique uniquement. Il existe des milliers de walking tours à thèmes qui abordent la culture d’une manière ou d’une autre. Entre un walking tour sur Jack l’Eventreur dans le quartier de WhiteChapel à Londres, une visite guidée sur le thème de Game of Thrones à Dubrovnik en Croatie ou encore sur les séries télévisées à New-York. Il y en a des milliers, faites le tri !

Idée reçue n°6 : « Les walking tours c’est ennuyant »

Non, c’est passionnant ! A pied on a le temps d’explorer, de s’arrêter, d’échanger. Ne l’oubliez pas le guide est un local, il va vous emmener dans des endroits où vous n’aurez jamais pensé y aller seuls. En effet, très souvent le guide gratuit n’a pas le droit de rentrer dans des lieux trop touristiques, comme à Paris où les guides ont interdiction de vous faire visiter l’intérieur de la cathédrale Notre Dame. Pour compenser, ils vont vous emmener dans des lieux insolites, non connus du grand public ! De plus, les walking tours sont plutôt interactifs. Ok tout dépend du groupe sur lequel on tombe. Mais si vous voulez plus d’interactions à vous de poser des questions, soyez actif !

Idée reçue n°7 : « Les walking tours n’existent qu’en anglais »

C’est vrai que la plupart des walking tours sont disponibles en anglais. Mais si on cherche bien on peut toujours en trouver en français, c’est juste qu’il faut être dans le pays ou la ville pile poil au bon moment car il y en a beaucoup moins. La solution c’est de chercher une visite guidée en français avant de partir, quitte à réserver à l’avance. Mais rassurez-vous, hors pays anglophones, les guides parlent le « globish », une version simplifiée de l’anglais (sujet sur lequel je reviendrai plus tard) qui est plus facile à comprendre car l’anglais n’est pas leur langue maternelle. Essayez, vous serez surpris !

Idée reçue n°8 : « On n’entend jamais rien pendant les walking tours »

Certains walking tours ont tellement une bonne critique que des dizaines et des dizaines de personnes s’inscrivent pour y assister. On se retrouve parfois au milieu de tellement de gens qu’on n’arrive pas à entendre le guide. Certains le savent et mettent en place un système de micro, moi personnellement je trouve ça pire. Ça déforme la voix et si en plus on nous parle en anglais quand ce n’est pas notre langue maternelle c’est difficile de ne pas décrocher. Ma solution c’est de faire la bonne élève, je me mets tout devant. Dès que le guide se déplace je le suis au pas et tant pis pour les autres ! lol

Cadeau : notre guide touristique dans la sculpture "grosse tête" sur la place du marché de Cracovie en Pologne
Cadeau : notre guide touristique dans la sculpture « grosse tête » sur la place du marché de Cracovie en Pologne

 

Mon conseil voyage :

Si vous êtes convaincu(e) par l’intérêt de faire un walking tour lors de votre prochain voyage, calez-le au début de votre séjour, si possible le premier jour. C’est une bonne entrée en matière pour mieux appréhender la destination touristique et vous pourrez alors poser plein de questions à votre guide local. La découverte de la ville n’en sera que plus intéressante après ça, je vous assure !

Et pourquoi pas visiter votre propre ville lors d’un prochain walking tour ? Voilà un bon moyen d’en savoir plus sur l’endroit où vous vivez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s