Mon Expérience à Kiev en 10 questions

Aujourd’hui je vous propose un article sur mon week-end prolongé à Kiev en Ukraine afin de répondre aux questions que vous pouvez vous poser avant de partir visiter la capitale ukrainienne. C’est parti !

1- C’est où Kiev ?

Kiev se trouve sur la rivière Dnipro, au Nord-Ouest de l’Ukraine. C’est la capitale et également la plus grande ville du pays. Elle s’étale sur plus de 30 km à la ronde pour deux millions et demi d’habitants, soit cinq fois Lyon !

2- Quand partir à Kiev ?

Le climat en Ukraine est continental. Il fait très froid l’hiver (- 7°C) et meilleur l’été (25°C voire plus). Je dirais qu’il vaut mieux partir entre avril et octobre pour éviter les mois trop froids.

3- Quel est le décalage horaire ?

Il y a 1h de décalage horaire entre l’Ukraine et la France. Quand il est 19h à Paris, il est 20h à Kiev.

4- Où se loger à Kiev ?

Avec les bas prix qu’offre Kiev, la meilleure solution est la location d’un appartement en centre-ville. Vous pouvez en trouver un très correct pour deux personnes autour de 40 € la nuit. Allez sur Airbnb ou n’importe quel site comme Booking.com.

Pour être dans le centre, il faut être près de la Place de l’Indépendance (Maïdan Nézalejnosti ou en ukrainien Майдан Незалежності). Si ce nom vous parle, c’est normal il s’agit bien de la place où ont eu lieu les rassemblements des manifestants lors de la Révolution Orange en 2004 et de la Révolution de Maïdan en 2014.

La place est très chargée en monuments et elle débouche sur une grande rue commerçante et piétonne le soir et le week-end. En logeant dans le coin, vous serez au coeur de tout. Parfait pour sortir le soir !

5- Que voir / faire à Kiev ?

Pour être honnête je ne savais pas trop à quoi m’attendre en allant à Kiev. Ce fut une grande surprise car la ville est vraiment belle et riche en Histoire ! Vous trouverez ci-dessous mes coups de coeur à Kiev :

Une visite guidée dans la ville de Kiev

J’ai eu l’occasion d’en faire deux. Leur site est ici.

Avec le tour de 12h, vous allez gambader de monuments en monuments en partant de la Place de l’Indépendance. Vous irez voir la Cathédrale St Michel, l’impressionnante Cathédrale Ste Sophie, l’Église St André… tout en passant par un parc très « dalinien » avec des sculptures folles et colorées !

 

Tandis que le tour de 16h va parler plus particulièrement de l’héritage soviétique. Amoureux de la guerre froide, ceci est pour vous ! J’ai personnellement préféré ce tour.

 

D’ailleurs, pour celles et ceux qui ne sont pas encore adeptes des walking tours lisez cet article !

La visite de la Laure des Grottes

Il s’agit d’un monastère orthodoxe fondé en 1051 par des moines venus de Grèce et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une véritable ville musée car c’est très grand. On peut facilement y passer une demi journée complète sans s’ennuyer tellement il y a en à voir à l’extérieur comme à l’intérieur. D’ailleurs, les filles pensez à prendre un foulard avec vous car il faudra se couvrir la tête avant d’entrer dans les édifices religieux.

 

Le Street Art de Kiev

La capitale ukrainienne est aussi réputée depuis ces dernières années par la qualité de son Art urbain. Après la Révolution il y a 3 ans, la ville a officiellement autorisé des centaines d’artistes d’Ukraine et d’ailleurs de créer des murs peints un peu partout dans la ville.

 

Profiter de la vie nocturne à Kiev

Kiev a un tout autre visage la nuit. Pour sortir, il faut se rendre sur la Place de l’Indépendance et suivre la foule sur la grande rue (Krechtchatyk) qui devient piétonne le soir. Il y a pleins d’endroits pour sortir avec notamment des bars « lounge ». A l’image de l’incontournable Buddha Bar. Devinez ce qu’on y boit ? Oui de la vodka.

 

Une excursion sur le site de Tchernobyl

Kiev est aussi un point de départ idéal pour partir en excursion sur le site de la catastrophe nucléaire la plus inquiétante de la planète. Il existe de nombreuses excursions pour visiter le site de Tchernobyl et sa ville annexe Pripiat, laissée en l’état depuis le printemps 1986. J’ai beaucoup aimé cette visite, et j’en parle ici !

6- Comment se déplacer à Kiev?

Si vous loger dans le centre vers la Place de l’Indépendance, vous pourrez faire un bon bout à pied. Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez prendre le métro à Kiev. Et d’ailleurs je vous encourage à le prendre au moins une fois. Avec plus de 100 m de profondeur, il s’agit du métro le plus profond au monde . Il y a plusieurs escalators où les gens s’assoient sur les marches (!) tellement ça prend du temps pour atteindre les rails. En fait, les stations ont été imaginées afin de pouvoir servir d’abris antiatomiques si besoin…

 

Mais c’est pour sa magnificence que je vous le recommande. En bas, vous verrez de magnifiques palais souterrains.

Et puis c’est aussi un métro très bien organisé, « l’URSS Touch » y est pour beaucoup. La case jaune c’est là où nous sommes. La flèche indique la direction, on est sur la ligne verte. Et on peut voir en un coup d’oeil où on peut changer pour prendre la bleue ou la rouge avec les stations de métro associées. On note d’ailleurs qu’ils ont fait l’effort d’écrire les stations en alphabet latin également.

Comment fonctionne le métro à Kiev ?
Comment fonctionne le métro à Kiev ?

7- Quel budget pour visiter Kiev ?

C’est là le bon plan. La vie n’est vraiment pas chère en Ukraine ! Comme vous avez pu lire un peu plus haut, la location d’appartement ne coûte pas grande chose. Et pour le reste et bien c’est pareil. La monnaie locale est la Hryvnia (UAH). Pour vous donner une idée, 1€ équivaut à plus ou moins 30 UAH.

Hryvnia, la monnaie ukrainienne
Hryvnia, la monnaie ukrainienne

Le ticket de métro coûte 5 UAH (0,16 €) par exemple. Voilà ça vous laisse une idée du niveau de vie ! Vous pouvez manger entrée, plat, dessert, alcool pour 330 UAH (10 / 12 €) par personne. La bière locale coûte 15 UAH (0,50 €).

L’avion aller-retour Londres – Kiev a coûté environ 150 €. C’était le plus cher…

Ukraine International Airlines by night
Ukraine International Airlines by night

Vous l’aurez compris, à Kiev, on peut se faire plaisir. Par exemple, on a payé seulement 10 € le taxi depuis l’aéroport à notre appart !

8 – Peut-on se faire comprendre facilement en Ukraine ?

Il faut savoir que la langue officielle en Ukraine est désormais l’ukrainien. Mais on y parle aussi russe, romani, tsigane, polonais et hongrois. Vous ne parlez aucune de ces langues ? Pas de problème, adressez-vous aux jeunes et ils parleront un anglais tout à fait compréhensible. Si vous avez besoin de vocabulaire pour l’anglais du voyage, passez par ici.

Pour faire court, à Kiev, vous n’aurez pas de souci particulier à part peut-être pour lire certains panneaux car l’alphabet est bien différent du nôtre. En dehors de Kiev, je dirais essayer d’apprendre quelques mots.

Quand on ne sait pas lire l'Ukrainien
Quand on ne sait pas lire l’Ukrainien

Pour l’anecdote, au rayon découpe de charcuterie, l’employée ne nous a pas servi car elle ne comprenait pas ce qu’on demandait. Quelques mètres plus loin, pour peser les fruits, on s’est pris un fou rire pour trouver le mot « prune » en ukrainien. Mais à part ça, on s’en est très bien sorti.

9- Qu’est-ce qu’on mange à Kiev ?

En Ukraine comme dans la plupart des pays de l’Europe de l’Est, la cuisine est simple, campagnarde avec des produits peu chers (betterave, pomme de terre, choux…) mais elle reste surtout très bonne.

Trois plats ukrainiens que je vous recommande:

  1. Le bortsch, soupe traditionnelle faite à base de légumes, en particulier de betteraves, ce qui lui donne une couleur plutôt rouge. Si la soupe est d’une couleur verte, elle est faite avec de l’oseille (de l’ortie aussi). Le bortsch ukrainien est différent de la version russe. Dans la recette ukrainienne, on rajoute du lard écrasé en fin de cuisson et une gousse d’ail.
  2. Comme en Pologne, on y trouve de délicieux Pierogis (appelés Varenyky ici) sorte de raviolis bouillis, habituellement farcis de pomme de terre, de chou, de fromage, ou dans sa version sucrée avec des fruits de saison. La cerise étant le plus courant.
  3. Il y a aussi le chou farci (Holubtsi) qui consiste en une feuille de chou (ou de vigne) farcie de viande hachée et de riz ou de millet haché (pshono), ou feuilles de betterave farcies de sarrasin.

Comme vous pourrez le voir sur les photos, tous ces plats sont accompagnés de crème aigre !

 

 

Il y en a bien sûr bien plus à tester, mais ces trois là restent incontournables.

Le phénomène de la glace noire à Kiev
Le phénomène de la glace noire à Kiev

Je terminerai avec un coup de coeur, j’ai nommé la glace noire ! On a vu tellement de gens déambuler dans les rues de Kiev avec alors on a testé. Verdict ? Nous n’avons pas été vraiment déçus, nous avons juste eu la langue et les lèvres colorées en noir, très classe !

10- Alors, tu nous recommandes d’aller à Kiev  ?

Bien sûr, sans hésitation ! Kiev est une destination peu chère, non trop loin et assez dépaysante par sa culture et son histoire très différente de la France. C’est une très bonne expérience à vivre en Europe de l’Est.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Marion dit :

    Un de mes meilleures découvertes ! Cette ville est magnifique, j’avais adoré le voyage

    Aimé par 1 personne

    1. Ça fait plaisir de savoir que je ne suis pas la seule ! 🤗

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s