#HistoiresExpatriées n°3 : Ma Nouvelle Routine à Portsmouth, UK

Le nouveau rendez-vous #HistoiresExpatriées est arrivé. Et pour cette édition, je suis la marraine, c’est pourquoi vous trouverez à la fin de cet article, encore plus d’expériences « routine » de blogueurs expatriés aux quatre coins de la planète. De quoi vous donner envie de partir vivre à l’étranger !

Ma nouvelle routine en Angleterre

Je vis en Angleterre depuis maintenant deux ans et demi, je peux désormais parler de routine. Au début on découvre notre ville, on explore le pays, on cherche nos repères puis petit à petit une certaine routine s’installe. C’est le moment où on commence à se sentir « local » et qu’on prend des habitudes. En écrivant ces lignes j’entends précisément la voix de Xavier dans l’Auberge Espagnole…

« Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective. Des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard on aura marché dans ces rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ces bâtiments, on aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l’aura prise dix, vingt, mille fois. Au bout d’un temps cela vous appartient parce qu’on y a vécu. »

Ces phrases résument tellement bien mon parcours ici en Angleterre…

Une journée dans ma peau à Portsmouth

Je me lève entre 7h30-8h, je prépare mon porridge dans un bol que je place au micro-onde pendant que je vais à la douche. Il fait toujours froid dans ma maison, hiver comme été – alors je préfère manger chaud. Je ne savais pas que c’était très anglais pour tout vous dire. J’en prépare à la banane ou autres fruits frais, chocolat, sirop d’érable, fruits secs, laits végétaux… J’essaie de varier car c’est mon repas unique tous les matins. Le week-end par contre il m’arrive d’acheter du pain chez Lidl (le meilleur chez moi). Je reste française quand même.

Ensuite, je prends mon vélo pour aller au travail. Je travaille dans une école de langue à 10 minutes en vélo (voire moins si je force un peu sur les jambes). La ville est plate, il y a beaucoup de cyclistes ici. Le vélo c’est la solution car Portsmouth est en réalité sur une île (si, si !) et il n’y a pas beaucoup de places de parking gratuites. Je suis chanceuse de travailler sur l’île car pour y sortir et y rentrer tous les jours, c’est un nightmare en voiture. Il vaut mieux prendre le train. D’ailleurs le train en Angleterre est en fait un genre de RER, il dessert beaucoup de petites gares. Par exemple sur Portsmouth qui n’est pas une grande ville, le train s’arrête dans quatre gares.

Mon Expérience Voyage
Mon vélo devant la Spinnaker Tower

Le travail à l’école est très plaisant et peu stressant si je compare à ma précédente expérience professionnelle à Paris. Je suis responsable marketing. Mon rôle est de trouver des étudiants qui veulent venir en Angleterre apprendre l’anglais via principalement des campagnes digitales ou par des agents locaux. Je travaille avec le monde entier dont notamment le Moyen-Orient, l’Europe de l’Est, l’Europe de l’Ouest, l’Amérique latine… Je suis donc entourée de non-anglophones mais nous nous parlons anglais. Heureusement il y a les profs d’anglais de l’école, des natives speakers qui nous corrigent car sinon on ne parlerait que le Globlish. Vous savez cet anglais simplifié que l’on parle dans le monde professionnel. J’ai fait beaucoup de progrès grâce à eux et s’ils me lisent je les remercie (j’ai appris qu’ils utilisaient l’outil Google Translate en haut à droite pour lire mes articles !). À l’école nous avons pleins d’étudiants de nationalités différentes et de tous âges, c’est très riche en partage culturel. Je suis souvent partante pour accompagner les étudiants en visites ou autres activités car c’est vraiment motivant et enrichissant ! C’est grâce (entre autres) à toutes ces rencontres que j’ai pu expliquer les 24 Noëls à l’étranger.

Le midi, je vais à la salle de sport de l’Université de Portsmouth. Je fais notamment les cours GRIT cardio et GRIT plyo, il y a des adeptes ici ? Quand les beaux jours vont revenir je vais reprendre mon sport dehors. À Portsmouth, il y a des grands espaces verts en bord de mer, appelés les « Commons » où je peux faire mes exercices. L’été quand il fait encore plus chaud, je finis la séance par une baignade dans la mer qui est toujours très froide.

Une partie des Commons de Portsmouth
Une partie des Commons de Portsmouth

La journée de travail se termine à 17h. Le vendredi nous fermons l’école à 16h et nous allons au pub avec le staff et les étudiants qui le souhaitent. Le reste de la semaine, je suis donc à la maison à 17h10. C’est grâce à ce temps libre que j’avais eu l’idée de démarrer ce blog mais en vrai je suis toujours très occupée. Bon pour tout vous dire, maintenant je mange à 18h comme les Anglais. J’ai donc une soirée qui commence à 19h où je suis suffisamment énergique pour sortir voir des amis, écouter du live music dans un pub, planifier des voyages, papoter au téléphone avec la famille, cuisiner pour le lendemain midi, plonger dans mes projets de couture ou bloguer.

Le week-end aussi je suis très occupée. Depuis que je vis en Angleterre, je me lève tôt. Je ne sais pas si c’est parce que je n’ai pas de volet ou l’âge (dur !) mais encore une fois je vis au rythme des Anglais ! Je vais souvent voir la mer, c’est devenu une habitude. Pour une Savoyarde, c’est un vrai changement ! Outre les corvées ménagères, le week-end je sors jour et soirée. Je ne dis pas nuit car ici tout ferme relativement tôt. Les pubs arrêtent de servir avant minuit et les quelques boîtes de nuit ferment autour des 3 heures. D’avril à septembre, la ville accueille pleins de festivals : food, musique, cerfs-volants, bière… bref toutes les raisons sont bonnes pour sortir. Je suis très contente d’avoir rencontré pleins de monde avec qui participer à ces évènements. Je suis entourée d’une communauté d’expatriés – Français, Italiens, Espagnols, Portugais, Bulgares, Roumains, Néo-zélandais, Azerbaïdjanais, Russes, … et quelques Anglais, of course ! J’apprécie d’échanger avec autant de nationalités, j’ai l’impression de voyager. Bon, ça donne surtout envie d’aller visiter leur pays !

Kite Festival Portsmouth
Kite Festival à Portsmouth

Cette routine représente 60% de mon temps car en vrai je suis souvent en vadrouille ! En week-end à droite à gauche (et encore je ne prends pas le temps de tout raconter sur le blog) car il faut le préciser j’ai beaucoup de chance je peux télétravailler de n’importe où. Je suis très libre ! Certes, j’ai perdu en niveau de vie car ici les salaires sont très bas mais j’ai gagné en confort de vie.

Ma routine vous a plu ? Découvrez les routines des autres blogueuses expatriées ci-dessous :

LES GOURMANDES

  • On commence par l’Italie avec Lucie du blog L’Occhio di Lucie qui se régale tous les jours à Venise.
  • À moins que vous ne préfériez une destination plus culturelle comme Vienne dont la réputation du petit-déjeuner n’est plus à refaire avec le blog Toujours être ailleurs.

LES LOINTAINES

  • Au Sud du Pôle Nord (nom du blog), Sophie vous raconte son quotidien à Reykjavík en Islande.
  • Angélique partage avec beaucoup d’humour ses tracas du quotidien au Sénégal sur son blog FoguEscales.
  • Estelle de Curiosity Escapes nous raconte une semaine type dans un lycée en Australie.

LES ANGLAISES COMME MOI

  • Stéphanie du blog Voyage – Road Trip vit à Liverpool mais elle raconte aussi ses journées types à San Francisco et à Edimbourg où elle vivait précédemment.
  • Ophélie de Evil From Paradise vit aussi en terre anglaise à York où elle travaille en tant que professeur.
  • Tout comme Maeva du blog Maeva’s Mapa Mundi, assistante de français à Canterbury
  • Adrienne de Madam’Dree, freelance en community management dans la belle ville universitaire de Cambridge.
  • En enfin, je termine avec une expatriée de longue date toujours en Angleterre avec Lucie de My Tour du Globe qui vit un peu ma vie mais à Ipswich !

Bonne lecture !

#HistoiresExpatriées c’est le rendez-vous des blogueurs expatriés initié par Lucie d’occhiodilucie expatriée en Italie.

Publicités

7 commentaires sur “#HistoiresExpatriées n°3 : Ma Nouvelle Routine à Portsmouth, UK

Ajouter un commentaire

  1. Ah chouette routine ! Le sport entre midi et deux et tout, balèze ! Je n’ai jamais réussi à avoir un quotidien régulier, comme j’en parle dans mon article. Tout est toujours différents, des horaires à mes habitudes >

    J'aime

  2. Je me reconnais dans certains trucs depuis que j’ai débarqué en Angleterre ! Sauf qu’ici je ne me baignerai jamais dans la mer elle est bien trop froide ! Quel est le nom de l’école où tu travailles ? (si c’est pas trop indiscret !)

    J'aime

  3. Tu te baignes dans la mer ?? ça doit être revigorant, lol. Tu manges du porridge au ptit déj et tu dînes à 18h. Et bien tu es définitivement British, bravo.
    C’est trop trop bien d’être entouré d’expats dans sa routine. Je l’avais vécu à Londres pendant 4 mois. Si ça n’aide pas trop à s’intégrer avec les locaux, c’est en tout cas hyper inspirant, ça ouvre l’esprit et ça donne plein de projets en tête.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :