Petit lexique de la Food en Angleterre

lexique food angleterre cuisine anglaise vocabulaire

Dans cet article vous trouverez le vocabulaire indispensable pour vous aider à commander aux restaurants ou dans les pubs en Angleterre. La cuisine au Royaume-Uni est bien plus variée que l’on ne le croit !

38 mots à connaître pour manger en Angleterre


Dans les pubs (et/ou restaurants) anglais

1. Baked Beans : Les fameux haricots Heinz (haricots blancs en conserve dans une sauce tomate un peu sucré).

2. Jacket potatoes : pomme de terre au four, coupée en deux et garnie de fromage fondu (cheddar), de thon, de jambon, de baked beans… Tout est possible !

3. Worcestershire sauce : Condiment à la saveur aigre-douce et légèrement piquante. Se mange sur la viande (et sur les tartares en France).

4. Sunday roast : Repas du dimanche consistant en une viande rôtie (poulet, boeuf, porc ou agneau, au choix) avec légumes, Yorkshire pudding et gravy. Se déguste généralement au pub.

5. Yorkshire pudding : Accompagne le Sunday Roast, un petit soufflé (pâte à choux) avec un trou au milieu que l’on remplit de sauce gravy.

6. Gravy : Fameuse sauce au bouillon de boeuf, assez épaisse et plutôt salée.

7. Fish & Chips : Du poisson pané et des chips (pas des frites fines !)

8. Chips : Sorte de wedges, frites épaisses anglaises.

9. Crisps : Chips.

10. Fries ou French fries : Frites fines, à la française.

11. Sweet potatoes fries : Frites de patate douce

12. Black pudding :Boudin

13. Scotch egg : Boule panée fourrée à la farce et comprenant un oeuf dur en son centre, originaire d’Ecosse.

14. Hash brown : Croquette de pommes de terre aussi appelée paillason parait-il.

15. Mashed potatoes : Ecrasé de pomme de terre

16. Pie : Tarte recouverte de pâte. La pâte est plutôt épaisse et consistante. Il en existe des tas de versions, le boeuf étant l’incontournable (Steak and Ale Pie).

17. Pork Pie : Sorte de pâté en croûte sous forme de mini tarte. Se mange froid.


Le déjeuner à emporter chez les anglais

18. Sausage roll : Sorte de feuilleté fourré à la saucisse.

19. Cornish pasty : Chausson à la viande (boeuf mariné généralement) en forme de demie lune, originaire de Cornouailles. S’achète dans les enseignes de cuisine à emporter type Greggs.

20. Sandwich : sandwich de pain de mie blanc ou aux céréales sous forme de deux triangles.


Dans les cafés, salons de thé britanniques

21. Scone: Sorte de brioche sèche garnie de raisins ou non. Se déguste avec de la confiture et du clotted cream.

22. Clotted Cream : Crème fraîche épaisse

23. Sponge Cake : Génoise très aérée à plusieurs étages avec une crème aux fruits entre les couches.

24. Custard : Crème anglaise


Les spécialités culinaires de Noël au Royaume-Uni

25. Mince pie: Tartelette de Noël sucrée fourrée aux fruits secs et aux épices.

26. Christmas pudding : Gâteau de Noël constituée d’une pâte de fruits secs et d’épices et qui se conserve des mois !

27. Pigs in blankets : Petites saucisses enroulées dans un morceau de bacon. On les mange surtout pendant les fêtes de fin d’année.


Le petit-déjeuner anglais

28. Full English breakfast : Petit déjeuner anglais traditionnel comprenant les fameux baked beans, du bacon, des saucisses, des toasts grillés tartinés de beurre, des tomates grillées et des gros champignons frits à la poêle.

29. Scrambled eggs : Oeufs brouillés

31. Poached egg : Oeuf poché

32. Hard boiled egg : Oeuf dur

33. Soft boiled egg : Oeuf à la coque

34. Marmite: pâte a tartiner à base d’extrait de levure. Elle se déguste notamment sur des toasts.


La boisson dans les pubs en Angleterre

35. Ale : C’est la bière par excellence des pubs en Angleterre. Elle est souvent de couleur ambrée et riche en arômes. Il existe plusieurs variétés comme la Pale Ale, l’Indian Pale Ale, la Brown Ale… Si vous ne savez pas laquelle choisir, demandez à les goûter. C’est une pratique courante en Angleterre !

36. Lager: La bière que l’on connait, la blonde.

37. Gin Tonic : Du Gin et du Tonic (boisson gazeuse sucrée), c’est le cocktail phare dans les pubs quand on ne boit pas de bière.

38. Cordial : boisson type sirop issu de plantes. La version la plus courante étant l’Elderflower, aux fleurs de sureau. On le dilue dans de l’eau plate ou gazeuse.


J’en ai oublié ? Dites-le moi dans les commentaires !

 

10 séries pour s’immerger dans la culture anglaise

séries TV anglaises

Vous aimez l’Angleterre ? Vous partez bientôt en séjour au pays de la Reine ? Vous voulez tout savoir sur la culture britannique ?

Je vous propose un moyen facile et efficace pour vous immerger dans la culture outre-Manche et en savoir plus sur nos voisins anglais avec ma sélection des 10 séries incontournables !

Après mon dernier article où je explique que l’on peut préparer ses vacances en regardant un film qui a été tourné sur la destination, je dois en fait avouer préférer les séries aux longs métrages car la longueur permet une meilleure immersion. On a le temps de s’attacher aux personnages, de baigner dans l’univers de la série pendant plusieurs jours / semaines, de se faire l’oreille aussi (à condition de les regarder en VO hein !). L’industrie de Sa Majesté est riche de grands classiques !

Dans la liste ci-dessous je cite les séries qui à mon sens méritent qu’on les regarde. Vous pouvez avoir d’autres avis, vous êtes les bienvenus à compléter dans les commentaires tout en bas. Vous verrez il y en a pour tous les goûts !

1. Peaky Blinders

Une série BBC qui retrace l’épopée d’une famille de gangsters de Birmingham à partir de 1919. Elle est basée sur l’histoire du gang des Peaky Blinders qui a réellement existé vers 1880-1900. Saluée pour son aspect cinématographique, la complexité de ses personnages et l’interprétation des acteurs (attention les accents sont à couper au couteau !), ainsi que pour son utilisation d’une musique volontairement anachronique, Peaky Blinders met à jour une réalité historique et sociale violente : le cœur de l’Angleterre industrielle où se tuaient à la tâche des hommes brisés, tout juste revenus des tranchées.

  • Années de diffusion : 2013–
  • Nombre de saisons : 3
  • Nombre d’épisodes : 18
  • Durée des épisodes : 55 minutes
Thomas Shelby - joué par Cillian Murphy

Thomas Shelby – joué par Cillian Murphy

2. Gavin & Stacey

Tout autre registre. Gavin est originaire de l’Essex, à l’Est de Londres, Stacey du Pays de Galles, tous les séparent et pourtant le coup de foudre a bien lieu et leur rencontre va mettre en relation deux univers qui normalement ne se croisent pas. Gavin & Stacey est pour moi une série télé-réalité, les personnages sont très attachants et des plus ordinaires. Et puis, il y a cette touche anglaise inimitable : ces rires bruyants qui s’élèvent au milieu du pub et tentent de cacher leur tristesse dans le tintement des verres qui s’entrechoquent. Une tragi-comédie signée BBC où l’on en apprend beaucoup sur la diversité sociale qui existe au Royaume-Uni.

  • Années de diffusion : 2007–2010
  • Nombre de saisons : 3 + un long épisode de Noël (So British !)
  • Nombre d’épisodes : 20
  • Durée des épisodes : 29 minutes
Gavin & Stacey

Gavin & Stacey

3. Downton Abbey

Cette série met en scène la vie de la famille Crawley et de leurs domestiques entre le 15 avril 1912 (date du naufrage du Titatic) et le 31 décembre 1925 à Downton Abbey, une demeure anglaise située dans le Yorkshire. Dans cette série on suit les aventures des aristocrates versus celles de serviteurs. Les personnages sont tous très attachants, l’anglais est parfait si on veut se faire l’oreille. Vous verrez la vie à Downton Abbey est loin d’être ennuyante !

  • Années de diffusion : 2010-2015
  • Nombre de saisons : 6
  • Nombre d’épisodes : 52
  • Durée des épisodes : 50 minutes
Downton Abbey

Downton Abbey

4. MI5 (Spooks)

Encore un autre registre. Je vous avais prévenu, il y en a pour tous les goûts ! MI-5, aussi surnommé “Five”, n’est autre que le service secret britannique fondé pour protéger la sécurité nationale des menaces intérieures. Leurs missions : combattre le crime organisé, démanteler les trafics d’armes et autres réseaux terroristes… Pour faire court, c’est LA série policière du Royaume-Uni et je trouve que les épisodes tiennent plutôt la route, donc let’s go !

  • Années de diffusion : 2002-2011
  • Nombre de saisons : 10
  • Nombre d’épisodes : 86
  • Durée des épisodes : 52 minutes
MI5 - Spooks

MI5 – Spooks

5. The Office

Si vous préférez une ambiance bureau, regardez The Office. Voici le synopsis : cette série met en scène le quotidien des employés de bureau d’une usine de fabrication de papier à Slough. Le responsable de ces employés, David Brent, pense être le « patron » idéal, alors qu’il est détesté de certains, et passe ses journées à essayer d’être drôle et populaire en ne faisant qu’empirer les choses. Voilà tout est dit, l’humour british est là, on adhère ou on adhère pas évidemment ! A vous de voir.

  • Années de diffusion : 2001-2003
  • Nombre de saisons : 2
  • Nombre d’épisodes : 14
  • Durée des épisodes : 29 minutes
The Office UK

The Office UK

6. The Crown

Voilà une série britannique par excellence. Ici on se concentre sur la Reine Elizabeth II, alors âgée de 25 ans et confrontée à la tâche démesurée de diriger la plus célèbre monarchie du monde tout en nouant des relations avec le légendaire premier ministre Sir Winston Churchill. Là aussi on peut en profiter pour écouter un anglais PAR-FAIT !

  • Années de diffusion : 2016-
  • Nombre de saisons : 1
  • Nombre d’épisodes : 10
  • Durée des épisodes : 60 minutes
The Crown - série

The Crown – série

7. Sherlock

Comment pourrait-on ne pas citer cette série parmi les 10 séries pour s’immerger dans la culture anglaise ? Suivez les aventures de l’éternel Sherlock Holmes et de son acolyte de toujours, le docteur Watson, transposées à notre siècle. Sherlock envoie des textos, tweete, blogue et ça ne dénature même pas l’ensemble de l’oeuvre. Ils sont forts ces anglais !

  • Années de diffusion : 2010-
  • Nombre de saisons : 4
  • Nombre d’épisodes : 11
  • Durée des épisodes : 90 minutes (c’est un film à chaque fois !)
Sherlock

Sherlock

8. Broadchruch

A mi-chemin entre le drame et le policier, voilà une série qui va vous prendre au cœur. Après la mort d’un petit garçon, deux enquêteurs sont chargés de résoudre cette affaire délicate, tout en essayant de garder la presse à distance et de préserver le tourisme. Face à un tel drame, les habitants commencent à s’épier les uns les autres, faisant remonter à la surface bien des secrets… Attention: il y a de l’accent local !

  • Années de diffusion : 2013-
  • Nombre de saisons : 2
  • Nombre d’épisodes : 16
  • Durée des épisodes : 45 minutes
Broadchurch

Broadchurch

9. Happy Valley

Beaucoup moins larmoyantes que Broadchurch, Happy Valley propose un policier avec plus d’action tout en étant très crédible ! Il n’y a que 6 épisodes par saison, la série se regarde d’une traite. Synopsis : dans la région des vallées du Yorkshire, Catherine Cawood, 47 ans, divorcée, deux enfants, occupe la fonction de sergent de police ; elle tente toujours de se remettre du suicide de sa fille survenu huit ans plus tôt. Alors qu’elle semble finalement reprendre le dessus, elle apprend que Tommy Lee Royce, l’homme qu’elle juge responsable de ce suicide, sort de prison ayant purgé une peine pour d’autres faits. Elle devient rapidement obsédée par l’idée de se confronter à lui, ignorant qu’il est impliqué dans une organisation criminelle visant à enlever une jeune femme afin d’en obtenir une rançon.

  • Années de diffusion : 2014-
  • Nombre de saisons : 2
  • Nombre d’épisodes : 12
  • Durée des épisodes : 60 minutes

Happy Valley

10. Surprise !

Non ce n’est pas le titre de la série. C’est juste qu’il n’y en a pas dans mon classement ! Je me réserve une petite place pour une nouvelle série que je n’aurais pas encore vue. Comme Taboo produit par BBC par exemple… A moins que vous ayez mieux à me proposer, laissez-moi un commentaire !

Pour allez plus loin, lisez un article publié sur Slate qui explique pourquoi les séries sont plus heureuses de l’autre côté de la Manche.

Décryptage des pubs de Noël John Lewis en Angleterre

Pub Noël 2016 John Lewis

Tous les débuts du mois de novembre au Royaume-Uni John Lewis la grande chaîne de magasins sort sa publicité de Noël et chaque année c’est le rendez-vous de mignonnerie le plus attendu. Depuis huit ans, c’est huit pubs qui ont fait craquer de tendresse les Britanniques.

Le spectacle de Noël de John Lewis

John Lewis toujours imité jamais égalé. En effet, la marque anglaise fait figure d’exemple pour tous les annonceurs. Chaque année, elle propose un dispositif rôdé et efficace qui marche à coup sûr !

D’abord il y a LE spot publicitaire qui raconte une belle histoire. Toujours sans parole pour que le plus grand nombre d’entre nous puisse s’identifier. Cela permet en effet de faire passer un message, une émotion qui s’internationalisent. C’est important car la vidéo est visionnée sur internet des millions de fois dans le monde entier.

Découvrez ci-dessous les pubs de Noël de John Lewis de 2018, 2016 et 2015 :

Chaque année, les musiques sélectionnées pour ces pubs deviennent des tubes à la radio et en téléchargement. En 2015, la pub John Lewis a permis de faire découvrir Aurora, une chanteuse norvégienne alors âgée de 19 ans qui a repris “Half the World Away” par Oasis. En 2017, on a le droit à une reprise de “One Day I’ll Fly Away” par le trio londonien The Vault. En 2018, les Britanniques ont beaucoup ri avec la participation de #EltonJohnLewis. Que nous réserve 2019 ?

Là où la marque britannique excelle au delà de sa créativité bien sûr c’est dans son plan marketing maîtrisé à la perfection. Il se décompose en trois phases : anticipation (teasing), le lancement suivi d’une phase d’immersion. Explication avec la pub de 2016.

John Lewis le roi du teasing

Dès le mois d’août les internautes s’agitaient sur les réseaux sociaux pour connaître le thème ou la musique du prochain spot, à la recherche du moindre indice… Et comme chaque année les spéculations allaient bon train. Un mystérieux compte Twitter avait mis la puce à l’oreille aux curieux… avec une vidéo très courte et le hashtag #BounceBounce qui signifie “rebondir” montrant un sympathique boxer. Un coup de buzz réussi par la marque qui a introduit le nouvel héros de sa campagne d’hiver avant même le lancement officiel !

La vidéo qui fait le buzz

A mon humble avis, le cru 2016 n’est pas la meilleure année. Mais il faut reconnaître un vrai travail de réalisation. Aucun animal n’a eu la chance de sauter sur le trampoline, tout a été créé numériquement. Personnellement je trouve le rendu plutôt réussi, ils ont l’air vraiment réels !

#BusterTheBoxer et ses copains à poils sont donc les nouvelles stars d’internet grâce au coup de maître signé John Lewis. Avec une bonne d’humour et de magie, la vidéo fonctionne et fait encore une fois le buzz.

Il n’y a qu’à voir les réactions des internautes sur les réseaux sociaux !

capture

 

Une campagne publicitaire intégrée

Et pour venir consolider le dispositif, la phase d’immersion intervient.

Sachez que comme chaque année les animaux ont été déclinés en jouets. Et comme chaque année John Lewis se veut aussi un soutien à une ONG. En 2016, l’entreprise a choisi l’association The Wildlife Trusts pour la protection de la nature. Pour chaque achat, un don a été fait à l’association. Vous ne le savez peut-être pas encore mais avec le côté caritatif de leur dispositif ils touchent la corde sensible des Britanniques.

Peluches Buster the Boxer et ses amis

Peluches Buster the Boxer et ses amis

En parallèle, la marque a développé des outils éducatifs en ligne pour que les enfants puissent s’informer sur la faune et la flore du Royaume-Uni.

Le flagship John Lewis situé à Oxford Street a proposé une expérience pour que les enfants découvrent le monde de Buster et de ses amis en réalité virtuelle.

Enfin pour vraiment marquer les esprits, la marque avait proposé pour une durée limitée un filtre customisé sur Snapchat, qui a permis aux utilisateurs qui se trouvent dans un magasin John Lewis de se transformer en Buster.

snapchat3.png

Voilà un dispositif plus que complet pour assurer de nombreuses ventes pour Noël ! 

En effet, en 2015 la publicité John Lewis a fait grimper les ventes de télescopes ! Regardez la vidéo plus haut et vous comprendrez pourquoi. C’est à mon sens le meilleur cru. Réalisée en partenariat avec Age UK, une association qui vient en aide aux personnes âgées isolées, la publicité met en scène l’amitié à distance qui unit une petite fille et un vieux monsieur vivant tout seul sur la Lune. Cœur sensible s’abstenir…

En 2014, on a fait connaissance avec Monty le Manchot… Un choix judicieux de nommer la peluche car dans les mois qui ont suivi cette publicité, le Royaume-Uni a vu une recrudescence de Monty parmi les nouveaux-nés ! Sans compter une rupture de stock de la peluche très rapidement, revendue à des prix exorbitants sur eBay dans la foulée.

Bon je ne vais pas remonter toutes les années mais si vous voulez toutes les voir elles sont disponibles ici. Vous l’aurez compris la publicité de Noël John Lewis c’est l’événement de fin d’année le plus attendu en Angleterre !

Pinch and Punch for the First Day of Month

Pinch Punch for the First day of the month

Qui connaît cette tradition anglaise ? A Pinch and a Punch for the First Day of Month and… NO RETURNS! Vous l’avez peut-être déjà entendu ou vu dans un film british. Il s’agit en fait d’une tradition chez les écoliers (parfois les adultes) ici en Angleterre tous les premiers jours de chaque mois.

Lorsque deux personnes se rencontrent, la première personne qui se rend compte que c’est le premier du mois, pince et donne un coup de poing à celui ou celle qu’il rencontre et dit: “A Pinch and a punch for the first day of the month!” (un “pincement” et un coup de poing pour le 1er jour du mois).

La victime peut répondre en donnant une “pichenette” et un petit coup de pied en disant: “A flick and a kick for being so quick!”(une “pichenette” et un coup de pied pour être si rapide).
Mais si le premier rajoute “No returns!”(en gros, pas de retour à l’envoyeur pour être pincé et tapé en retour), l’autre ne pourra rien contre lui !
Si vous jouez à ce jeu, n’oubliez pas le NO RETURNS à la fin… Ne faites pas comme dans l’illustration ci-dessous !

A Pinch and a punch for the first day of the month

A Pinch and a punch for the first day of the month

Et voilà je vous ai encore appris quelque chose sur les Anglais. Pour en apprendre encore plus, suivez moi sur Facebook j’ai pleins d’histoires sous le coude !

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fmonexperiencevoyage%2Fposts%2F1111616525573576%3A0&width=500&show_text=true&height=348&appId

Mais c’est quoi cette mode du Coquelicot en Angleterre ?

Fleur de Coquelicot (Poppy) à la Boutonnière

Je profite des premiers hommes croisés ce jour dans la rue avec une fleur de coquelicot à la boutonnière pour vous parler de la tradition “Poppy Appeal” littéralement l’appel du coquelicot qui se passe chaque année en Angleterre dès la fin octobre jusqu’au 11 novembre, jour de l’Armistice.

L’année dernière à la même époque j’étais surprise de voir autant de personnes dans la rue, majoritairement des hommes, porter fièrement cette fleur sur leur costume. C’est un élément mode qui, je trouve, renforce leur côté gentlemen British. L’image d’Épinal que nous avons tous des anglais (avant de rentrer dans un pub). Mais le Poppy Appeal n’est pas que fashion, il s’agit en fait d’un appel aux dons lancés chaque année par la “Royal British Legion” en soutien aux familles des soldats morts ou blessés au combat.

Chaque année, et ce depuis la fin de la Première Guerre mondiale, des coquelicots (poppies) en papier sont vendus aux passants par des bénévoles en échange d’une donation.

Vente des fleurs de coquelicot dans la rue

Vente des fleurs de coquelicot dans la rue

Apparemment les hommes doivent porter la fleur sur le côté gauche de leur poitrine et les femmes à droite. Ce serait la même chose pour les broches et les badges !

Bref, cet appel aux dons marche très très bien ici. Les hommes et les femmes politiques de tout bord, les personnalités, la famille royale… tout le monde s’affiche volontiers avec un poppy à la boutonnière.

Kate et Williams avec la fleur de Coquelicot

Kate et Williams avec la fleur de Coquelicot

Famille Royale avec la fleur de Coquelicot

Famille Royale avec la fleur de Coquelicot

Pour rappel, au Royaume-Uni le 11 novembre n’est pas un jour férié… ça nous ferait presque culpabiliser !

[Anglais] 14 faux-amis liés au voyage

Vacancies B&B hotel Royaume-Uni

Ce n’est pas parce qu’on ne maîtrise pas la langue de Shakespeare qu’on ne peut pas voyager. Bien au contraire ! Il faut juste éviter de se faire avoir avec des mots que vous pensez connaître mais qui en réalité veulent dire complètement autre chose.

1. Vacancy ou Vacancies

Rien à voir avec le mot Vacances en français. Si vous voyez ce mot sur un hôtel ou maison d’hôtes par exemple “Vacancies” ça ne veut pas dire que le propriétaire est en vacances. Bien au contraire, il informe qu’il a encore des chambres libres !

2. Complimentary

Ce mot vous le retrouvez dans les hôtels. Par exemple “Complimentary breakfast”. Ça ne signifie pas que vous allez payer un complément pour petit-déjeuner, ni qu’on va vous préparer un petit-déjeuner qui a reçu beaucoup de compliments. C’est juste que votre petit-déjeuner est compris dans le prix. Vous n’avez pas à payer un supplément.

3. Gratuity

Voilà un mot qui peut bien vous mettre mal à l’aise. Et pour cause, ce mot vous allez le voir sur le terminal de carte bleue au moment de payer l’addition dans certains restaurants. Vous allez alors demander au serveur comment passer cet écran pour taper votre code (ou demander pourquoi c’est gratuit ?). Là il vous explique que c’est pour laisser du pourboire. Petit moment de gêne car vous n’avez pas prévu d’en laisser… sauf que le serveur attend que vous lui rendiez l’appareil avec son plus beau sourire (pour un plus gros pourboire). Bref, évitez de poser la question.

4. Petrol

Petit moment de doute lorsque l’on doit faire le plein de sa voiture à l’étranger. Petrol est encore un faux-ami, ça veut dire Essence. C’est Oil qui veut dire Pétrole.

5. Hazard

Attention à ce mot. Et c’est le cas le dire, Hazard signifie danger, risque. Vous pouvez voir ce mot sur différents panneaux. Par exemple “Fire Hazard” pour risque d’incendie ou “Safety Hazard” pour risque d’accident. Quant aux feux de détresse dans la voiture, ça se dit “Hazard lights”. Difficile de trouver le sens comme ça juste par hasard !

6. Location

Le mot Location en anglais signifie emplacement, lieu. Pour la location d’appartement, de bateau, de voiture, de vélo, de chameau… on parle plutôt de Renting.

7. Journey

Un incontournable des faux-amis. Ce mot signifie Voyage et non pas Journée. Si vous partez à la journée utilisez les mots Excursion ou Trip.

8. Voyage

Tant qu’on est dans ce thème. Voyage en anglais signifie aussi la traversée en mer.

9. Route

Décidément, ça serait vraiment trop facile si tous les mots anglais étaient en fait des mots français avec une autre prononciation. Route signifie en fait itinéraire, sinon il faut utiliser le mot Road.

10. The Customs

Customs avec un s n’a rien à voir avec les clients ou les coutumes. Il s’agit en fait de la douane. C’est tout de suite moins drôle.

11. Baggage Reclaim

Tant que nous sommes dans l’univers de l’aéroport. Baggage Reclaim (Baggage Claim pour les USA) ce n’est pas l’endroit où l’on va réclamer ou signaler une erreur sur un bagage. C’est juste l’endroit où les bagages sont livrés à l’atterrissage.

12. Return Ticket

Si au guichet de la gare ou de l’aéroport on vous demande de confirmer que vous voulez un “Return ticket”, ça veut bien dire que vous allez avoir un Aller et un Retour, et non juste le Retour !

13. Diet

Bien que pour certaines personnes Diet signifie ne plus rien manger, ce mot veut juste dire “régime alimentaire”. Vous pouvez donc trouver ce mot à l’entrée de certains restaurants pour spécifier qu’il convient par exemple aux personnes suivant un régime gluten free “gluten free diet” ou un régime végétalien “vegan diet”.

14. Surname

Un dernier pour la route car je sais que ce mot est source de confusion lorsque l’on remplit un formulaire. Surname n’est pas votre surnom, c’est au contraire votre nom de famille. Le meilleur moyen mnémotechnique que j’ai trouvé c’est qu’il est souvent demandé en même temps que le First Name (le prénom). Ce dernier est facile à retenir car si on demande le “premier nom” c’est qu’il est possible d’en avoir un deuxième ou même un troisième. Ça veut bien dire qu’on parle du prénom. Surname est donc par déduction le nom de famille. CQFD.

Cette liste vous est utile ? Vous en voyez d’autres ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire.