Le système de santé en Angleterre

Le système de santé en Angleterre

On a une assez mauvaise image du système de santé anglais. Est-ce que je confirme ce stéréotype ? La réponse dans cet article !

On a une assez mauvaise image du système de santé anglais. Pourtant après plus de 3 ans de vie en tant qu’expatriée en Angleterre, je peux vous confirmer que ce n’est pas si terrible de se faire soigner ici.

Je ne vais pas expliquer ici comment s’inscrire au NHS – National Health Service – le réseau public de soin au Royaume-Uni car vous pourrez trouver ces informations sur d’autres sites, mais je vais plutôt parler de mon expérience avec les médecins et spécialistes et des petites choses à savoir sur le système de santé en Angleterre.

Je vais donc vous donner les informations sous forme de bullet points pour que vous puissiez trouver directement les informations que vous cherchez.

Le médecin généraliste en Angleterre

  • Le médecin généraliste se dit GP pour « General Practitioner ».
  • On ne choisit pas son GP. C’est notre code postal qui nous dit de quel centre on dépend. J’en parle ici.
  • Certains diront que la période d’attente pour obtenir un rendez-vous est longue mais moi j’arrive à en prendre dans la journée en appelant le matin même à 8h30, heure d’ouverture de la réception.
  • C’est gratuit, on n’avance rien.
  • Comme en France, il faut l’autorisation du GP pour voir un spécialiste.
  • Les rendez-vous ne durent que 10 minutes seulement. Moi ça ne dure même pas 5 minutes, vraiment ! On ne m’ausculte pas, on me pose des questions et je repars avec une ordonnance (parfois). Je n’ai même pas le temps d’enlever mon manteau, c’est dire !
  • J’ai ajouté le mot « parfois » entre parenthèses car parfois on repart avec une prescription mais très souvent on se contente de cette fameuse phrase « Prenez de l’ibuprofène, ça passera tout seul ».
  • Les rendez-vous sont à l’heure ! Toujours. Mais ça c’est l’Angleterre.

La pharmacie en Angleterre

  • On paie £8.80 par médicament prescrit, peu importe son prix.
  • On peut trouver pas mal de médicaments en libre service dans les grandes surfaces ou chez Boost. Perso, je vais plutôt en pharmacie pour avoir des conseils, d’ailleurs je les trouve plus efficaces que les médecins. Quand j’avais eu un problème de peau, ils m’ont fait venir à l’arrière pour observer la zone et me donner un traitement. Rien à voir avec le GP !
  • La pilule contraceptive est complètement gratuite (peu importe la génération).

L’ophtalmo en Angleterre

  • C’est surprenant mais j’ai pu consulter un ophtalmo directement chez un opticien. Ce n’était pas l’opticien qui a fait le test, comme en France, mais bien un ophtalmo. La visite était gratuite car j’ai bénéficié d’une offre chez Specsavers (un équivalent d’Optic 2000). Mais sinon le « eye test » coûte £21.31.
  • Les lunettes sont vraiment, mais vraiment, pas chères si on compare à la France. J’ai pu changer mes verres avec exactement le même traitement (et la même finesse du verre) pour £60 si mes souvenirs sont bons.
  • Pareil, côté lentilles, je paye £11 par boîte de 30 lentilles journalières.

L’hôpital en Angleterre

  • Je touche du bois, je n’ai pas connu sauf pour consulter un kiné alors je vais vous parler de cette petite aventure.
  • Pour voir un kiné aka physio, il faut d’abord voir son GP, attendre 3 jours avant de pouvoir prendre un rendez-vous et ensuite attendre encore quelques jours / semaines pour la consultation. Oui, on a le temps de souffrir.
  • Les consultations ont lieu à l’hôpital dans une immense pièce séparée par des rideaux, niveau confidentialité on a vu mieux. Mais je suis tombée sur une personne très à l’écoute. Le premier rendez-vous a duré 1 heure et elle a exploré l’ensemble de mon corps, pas que la zone à problème. J’ai trouvé ça plutôt pro mais on ne m’a pas touchée. Ensuite on m’a demandé de faire des exercices à la maison et de continuer à prendre de l’ibuprofène comme la douleur ne passait pas. J’aurais préféré un truc plus rapide et efficace… Mais bon, je crois que c’est comme ça ici. Tant qu’on ne souffre pas trop, on ne fait rien.
  • En Angleterre, on est plutôt du genre à attendre la vraie douleur au lieu d’agir en prévention, il faut économiser ! C’est du moins, ce qu’on entend à la radio.
  • Bref, pour l’histoire au bout de la 4ème séance (et pour en finir avec moi), la kiné a finalement fait une sorte de massage sur la zone et la douleur est partie ! La preuve qu’elle savait traiter ce type de problème.
  • Ceci dit, pour rassurer les personnes qui souhaitent s’expatrier en Angleterre. C’est vrai, l’attente peut être longue mais si on détecte un truc « grave » vous serez bien traité. Les médecins sont bien formés ici et les équipements sont modernes.

Le dentiste en Angleterre

  • Les dentistes sont comme en France je dirai. Même type d’équipements, je n’ai pas vu une grande différence.
  • Les prix du NHS sont plutôt raisonnables si on compare avec la France :
    • £21.60 pour la consultation (incluant des radios et/ou un détartrage)
    • £59.10 pour le traitement d’une carie, une dévitalisation et l’extraction d’une dent.
    • £256.50 pour une couronne, dentier ou un bridge.
  • Je n’ai pas l’expérience d’un dentiste privé alors je ne peux pas en parler ici.

L’assurance santé en Angleterre

  • Je n’ai pas d’assurance santé, c’est un choix que j’ai fait. Je paie tout de ma poche. Car les assurances sont assez chères et ça ne rembourse pas tout. En faisant mes petits calculs, je pense que je n’atteins pas le montant que l’on verse tous les mois chez son assureur. Bon, jusqu’au jour où, vous me direz.
  • Du coup je ne peux pas vous parler de cette partie non plus !

 

J’espère que cet article vous aide cependant à comprendre le fonctionnement du système de santé en Angleterre. Comme vous pouvez le voir, il n’est pas meilleur ni plus mauvais que celui en France. Même si au fond, je préférerai être soignée en France car c’est rassurant de pouvoir expliquer les symptômes dans sa langue maternelle.

Pour finir, si vous êtes en Angleterre pour un court séjour, j’explique ici comment consulter un médecin.

#HistoiresExpatriées c’est le rendez-vous des blogueurs expatriés initié par Lucie d’occhiodilucie expatriée en Italie. Ce mois-ci c’est Ferdy Pain d’Epice (j’adore le nom) qui vit au Canada qui nous a trouvé ce thème. Santé Ferdy !

Commentaire (3)

  • Histoires Expatriées | Le Système Médical au Canada !| novembre 15, 2018

    […] du Blog Mon expérience voyage en […]

  • Ophélie G.| novembre 20, 2018

    Quelle joie d’avoir toujours rendez-vous à l’heure !

    Je complète ton article avec ce mon expérience. 🙂 L’eye test dépend d’où tu habites, j’ai payé £25 à York, toutes les contraceptifs féminins sont gratuits (stérilet et implant compris). Merci pour les infos sur le dentiste (je n’ai toujours pas pris le temps de m’inscrire chez un dentiste à Scarbs) et pour les autres infos. 🙂 xx

  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :