Ça change quoi le tourisme social, durable, équitable dans vos vacances ?

Mon Expérience Voyage - Tourisme Durable aux Karellis

Tourisme social, durable, équitable, vert, écotourisme… ces mots résonnent dans l’industrie du tourisme. Concrètement, ça change quoi dans vos vacances ?

Lire la suite

Qui connaît la Maison Penchée en Maurienne ?

Mon Expérience Voyage - Maison Penchée en Savoie

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par « Le coin des voyageurs » et le blog Itinera Magica qui a choisi le thème « Ruines… ».

Voilà. Que faire maintenant ? Ce thème ne m’inspirait pas vraiment. Moi qui n’aime pas les vieilles pierres… alors je suis allée voir la définition de ce mot. Larousse nous dit que Ruine se dit pour « tout édifice détruit, délabré, écroulé ». C’est ainsi j’ai pensé à un de mes endroits préférés en Savoie, il s’agit de la Maison Penchée ! Rien à voir avec l’époque médiévale (ouf !), ce bâtiment est même plutôt récent.

Vous avez dit Maison Penchée ?

Il s’agit en fait d’un blockhaus de défense de l’entrée monumentale du tunnel ferroviaire du Mont-Cenis à Modane. Construit en 1939, ce petit ouvrage de défense et d’observation défendait donc l’entrée du tunnel ferroviaire mise en service en 1881.

Fin 1944, en se repliant, les troupes allemandes détruisaient systématiquement les ouvrages routiers et ferroviaires, c’est ainsi qu’elles firent exploser deux wagons chargés d’explosifs placés dans le tunnel à proximité de l’entrée française.

La violence de l’explosion fut telle, qu’elle projeta le blockhaus, construit en béton armé, à quelques dizaines de mètres de son emplacement initial sans le détruire. Le blockhaus se retrouva donc planté dans le sol et incliné selon deux angles au bord de la route.

Aujourd’hui, la Maison Penchée est une attraction touristique à part entière !

Maison_penchée_CP_Objectif_Photo-Copier

20130324144531-f42561b9-la20130324144709-f5c8e380-la

Où se situe la Maison Penchée ?

La maison penchée est située sur la route qui mène à la station de Val Fréjus. Elle peut être visitée toute l’année. Une fois à l’intérieur vous défierez la loi de la gravité. Vous comprendrez pourquoi en regardant la vidéo ci-dessous:

Cette maison est très appréciée des locaux qui y viennent régulièrement. Moi la première ! Voilà une bonne raison de plus de visiter la Maurienne #MauriennisezVous !

Ah avant de partir, je voudrais partager avec vous un petit bijou sur la planète Youtube. Il s’agit de la vidéo pleine d’humour de Rémi Trouillon sur… la Maison Penchée ! C’est fun, c’est frais, c’est drôle.

Tchernobyl : tout savoir sur la visite du site nucléaire

Mon Expérience Voyage - Tchernobyl

Si vous souhaitez visiter le site de la catastrophe nucléaire la plus inquiétante de la planète, savoir si c’est dangereux ou si ça vaut le coup, lisez cet article !

Lire la suite

#MauriennisezVous le hashtag qui fait déplacer des montagnes

Mon Expérience Voyage - #MauriennisezVous

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par « Le coin des voyageurs » et le blog Fish and Child qui a choisi le thème « A 15 km de chez moi ».

La définition de « chez moi » est comme qui dirait compliquée. Je suis de partout à la fois, de Paris, Lyon, Amiens, Portsmouth (là où je vis maintenant) mais aussi de Savoie, là d’où je viens. Et c’est donc ce coin qui me tient tant à coeur qui va faire l’objet de cet article.

Quand je dis aux gens que je rencontre que je viens de la Maurienne. Ceux qui connaissent, voient ça…

La Maurienne et ses usines

Sauf que moi, je vois ça !

La Maurienne et sa nature flamboyante

En encore, la plupart ne connaissent pas. Je suis obligée de citer des noms de stations de skis comme La Toussuire, La Norma, Valloire… pour qu’enfin ils me disent « Ah ba oui mais je ne savais pas que c’était dans la Maurienne… »

Voilà le résumé de l’histoire de cette vallée, touristique malgré elle, bénéficiant encore d’une image grise, ternie par son activité industrielle autour de l’aluminium. Elle a pourtant tout pour devenir une marque puissante, une destination incontournable en France pour ce qu’elle a à offrir, ses stations de skis, son patrimoine, ses paysages à couper le souffle, son Opinel et ses cols mythiques du Tour de France. On connaît tout ça mais on ne l’associe pas à la Maurienne. Et c’est là où les réseaux sociaux interviennent. Autant dire qu’une marque n’existe pas si elle n’est pas présente sur l’internet (comme y disent chez moi). Et oui, en matière de tourisme, une destination est traitée comme une marque.

C’est ainsi que l’association Maurienne TV a lancé en décembre 2016 le hashtag #MauriennisezVous devenu très rapidement une marque en elle-même tant elle a rencontré un succès sur les réseaux sociaux. Les internautes ont joué le jeu, se sont montrés créatifs et sont fiers de participer à la valorisation de la Vallée de la Maurienne.

Le hashtag s’exporte même à l’étranger !

View this post on Instagram

#mauriennisezvous en #australie Merci à Jean Marie Favre

A post shared by Mauriennisez Vous (@mauriennisez_vous) on

Pour résumer à 15 minutes (un peu (beaucoup) plus) de chez moi, il y a un paradis touristique qui vient jusqu’à moi grâce à la puissance des réseaux sociaux. Vous aussi, contribuez-y #MauriennisezVous vint diou !

Au fait, la Maurienne c’est là…

Pour s’abonner à la chaîne Youtube Maurienne TV c’est par ici.

POLOGNE – Wieliczka, l’incroyable ville de sel souterraine

Mon Expérience Voyage - ville de sel souterraine en Pologne

EUROPE, POLOGNE

Cracovie est pour moi l’un des joyaux d’Europe Centrale. Dans le genre improbable, visitez les mines de sel de Wieliczka à 30 minutes de la ville. Une excursion qui vaut le détour.

On a du mal à le croire, mais la région était recouverte il y a 13 millions d’années par la mer. En se retirant, elle a déposé du sel, qui, pendant des siècles, fit la richesse du pays.

L’exploitation du gisement de sel gemme dura pendant plus de 700 ans, et il en reste un vaste réseau de galeries souterraines d’une longueur total d’environ 300 km et plus de 2000 chambres, dont certaines s’enfoncent jusqu’à 327 mètres de profondeur.

Le chef d’œuvre de la mine de sel est la chapelle de la reine Kinga. La quasi-totalité de ses reliefs, statues et lustres sont faits de sel, ce qui la rend encore plus impressionnante.

Tentant ?

 

 

Surprise ! Londres n’est pas l’Angleterre

Fête du 1er mai en Cornouailles

Ce n’est pas un secret, voilà plus d’un an que je suis expatriée en Angleterre. Sur la côte Sud, à Portsmouth (plus exactement à Southsea mais ça j’y reviendrai plus tard). Alors pourquoi tout le monde me demande : « Alors comment ça va à Londres? » Et quand mes amis ou ma famille me disent qu’ils vont venir visiter l’Angleterre, ils vont où ? à Londres !

A mon sens si l’on veut vraiment découvrir la culture anglaise, ses villages médiévaux, son architecture, son histoire, ses villages pittoresques comme on les voit dans les films et les séries comme dans Sherlock Holmes, Downton Abbey, BroadChurch et j’en passe, il faut sortir de Londres. C’est découvrir l’Angleterre autrement qu’en ne visitant que la capitale. C’est pour moi dommage que les Français se ruent toujours vers Londres en oubliant toutes les villes qui méritent le coup d’oeil, car « Big Smoke », même si c’est une destination que j’aime énormément, est loin d’être représentative de la Grande-Bretagne.

Rien que le Sud vous offre un panorama diversifié de ce que vous pouvez voir en Angleterre. Entre Brighton, Bath, Bournemouth, les Cornouailles, Portsmouth (oui fallait que je la place), Oxford, Winchester, l’île de Wight… Il y a vraiment de quoi visiter en Angleterre ! Et en plus, devinez quoi ? c’est même moins cher…

Venez par exemple à Portsmouth pour admirer des maisons victoriennes… Ambiance San Francisco garantie (sauf que ici c’est plat !)

Maisons Victoriennes à Portsmouth en Angleterre

Maisons Victoriennes à Portsmouth en Angleterre

A moins que vous ne soyez plus cabines de plage. Dans ce cas, visitez Hayling Island à l’Est de Portsmouth. Même si vous pouvez en trouver un peu partout sur la Côte Sud anglaise. Mais je dois avouer que j’ai eu un coup de cœur pour cette île.

Cabines de plage à Hayling Island

Cabines de plage à Hayling Island

En parlant d’île, qui est déjà allé sur l’Ile de Wight ? Une île parfaite pour en prendre plein les yeux tellement le paysage est époustouflant !

Les falaises sur Isle of Wight

Les falaises sur Isle of Wight

Dans le même genre, il y a la partie Sud-Ouest de l’Angleterre : Cornwall réputée pour ses plages de sables d’or, ses surfeurs blonds, son cidre, ses Cornish pastries et son Cream Tea. Un vrai régal  !

Fête du 1er mai en Cornouailles

Fête du 1er mai en Cornouailles

Il y en a pour tous les goûts en Angleterre. Venez à Winchester, la première capitale d’Angleterre ! Et oui, niveau Histoire on est servi ici… Une très belle ville médiévale qui vaut le coup d’œil !

Fête médiévale à Winchester

Fête médiévale à Winchester

Si vous avez peur de visiter la Grande Bretagne à cause de sa météo changeante, venez quand même. Regardez mes photos, il y a toujours des nuages mais il ne pleut pas tant que ça ! Et puis, ce sera peut-être l’occasion de voir l’Angleterre sous de belles lumières.

Festival du Cerf Volant à Southsea - Portsmouth

Festival du Cerf Volant à Southsea – Portsmouth

De plus, si vous décidez de visiter le Sud, vous n’avez pas besoin de prendre l’Eurostar qui coûte beaucoup trop cher et qui va vous faire perdre du temps en arrivant dans Londres. Prenez le ferry, les traversées ne sont pas si longues ou sinon choisissez un vol low-cost (enfin Low-Coast !) vers des aéroports plus petits comme à Southampton ou encore London Gatwick avec EasyJet.

Pour résumer, l’Angleterre ne se résume pas à Londres. Tout comme la France ne se résume pas à Paris ! Il y a tellement de jolies petites villes anglaises. Ce serait vraiment dommage de ne pas les découvrir !

J’espère vous avoir convaincu de sortir un peu de Londres. Et surtout, si vous passez par Portsmouth, faites moi signe !

 

Toi aussi deviens Guide Local Google

Google Local Guides

Je profite de ma récompense Google que je viens juste de recevoir pour avoir atteint le niveau 4 en tant que « Local Guide » pour vous faire connaître ce statut. Depuis quelques mois je laisse des commentaires sur les restaurants, cafés, hôtels, salle de sport et autres commerces de proximité sur Google Maps et je viens juste de recevoir ma première (vraie) récompense : 100 Go sur Google Drive, un espace supplémentaire qui sert également pour Google + Photos.

J'ai gagné 100 Go de stockage sur Google Drive

J’ai gagné 100 Go de stockage sur Google Drive

 

La puissance Google Local Guides

« Local Guides » est le nouveau programme Google en marche depuis février 2015. Il remplace « City Experts » et oui, même Google fait aussi des flops. Ce premier test lui a permis d’optimiser ce nouveau module et son objectif est de dépasser les Yelp et autres Trip Advisor. Vous l’aurez remarqué maintenant il est devenu inutile de cliquer sur un lien pour avoir l’information que nous cherchons. Il suffit de taper un lieu, Google nous le sort, nous donne les informations de fréquentation, horaires… et maintenant les commentaires des internautes. Etre Guide Local permet notamment d’être mis en avant dans les commentaires grâce au badge « Google Local Guides » telle une personne digne de confiance, mais pas que…

Les avantages à devenir « Local Guides Google »

Le programme est simple. Plus vous laissez des commentaires, publiez des photos, plus vous gagnez des points. Plus vous gagnez des points, plus vous gagnez des récompenses. En tout il y a 5 niveaux, sachant que les niveaux 1 et 2 sont très faciles à atteindre.

Retrouvez ci-dessous les avantages à devenir « Local Guides » pour Google par niveaux:

Local Guide Google Niveau 1

Local Guide Google Niveau 1

Local Guide Google Niveau 2

Local Guide Google Niveau 2

Local Guide Google Niveau 3

Local Guide Google Niveau 3

Local Guide Google Niveau 4 - Niveau 5 restant à débloquer

Local Guide Google Niveau 4 – Niveau 5 restant à débloquer

Pour ma part, je ne suis qu’au tout début du niveau 4, j’ai écrit 82 avis avec photos à chaque fois.

Google Local Guides - Niveau 4

Google Local Guides – Niveau 4

Mais par exemple Noé est au niveau 5 avec plus de 1018 points ! C’est un habitué des produits Google. Il est notamment Google Map Maker en plus d’être « Local Guide ». Noé adore voyager, dès qu’il se déplace il ajoute des commentaires. Sa motivation première était de rendre visible les établissements touristiques de la République Démocratique du Congo. Google lui apporte une grande visibilité. Et pour le remercier il reçoit régulièrement des sacs à dos, polos Local Guides et est invité aux sommets mondiaux des Google Local Guides.

Kévin est au niveau 3 mais il possède déjà son badge « Local Guides » pour authentifier son statut dans ses commentaires. Il se sert beaucoup de Google via l’application de son smartphone pour choisir un restaurant par exemple. C’est donc tout naturellement qu’il partage à son tour son expérience pour en faire profiter d’autres. Il a notamment été remercié par son dentiste pour avoir laissé un commentaire positif ! Et oui, on peut noter à peu près tout sur Google, c’est bien là sa force !

Vous l’aurez compris, être « Local Guide », c’est faire parti d’une communauté. Nous pouvons échanger à tout moment entre nous grâce à un forum en ligne.

Qui peut devenir Google Local Guides ?

N’importe qui qui possède un smartphone avec l’application Google Maps. Il n’y a pas besoin de savoir parler anglais, l’interface existe en français. De plus, je recommande vivement d’écrire ses commentaires dans sa langue maternelle. 

Comment devenir Google Local Guides ?

Pour entrer dans la communauté Local Guides c’est simple. Il suffit de s’inscrire ici et de commencer à déposer des commentaires.

Convaincu(e)? Alors à bientôt dans la communauté Google Local Guides !

 

Un grand merci à Noé et Kévin qui ont bien voulu se prêter au jeu des questions / réponses.

Pour aller plus loin lisez l’article de e-tourisme.info pour connaître les bénéfices à tirer dans le secteur touristique.